Le meilleur pour la fin

dimanche 01 mars 2020

Pro B

Pro B | 21e journée : Gries-Oberhoffen – Fos-sur-Mer (105-84)

Parfois malmené par Fos, Gries-Oberhoffen a su passer un grand coup d’accélérateur en fin de match pour s’adjuger une neuvième victoire en championnat et un premier succès à domicile en 2020. Rassurant.

Non qualifié de dernière minute, la lettre de sortie du président de son ancien club hongrois étant arrivée trop tard à la FFBB, le nouvel ailier du BCGO, l’Américain Cameron Naylor, s’est retrouvé à devoir rester en civil.

Walker, grâce à un panier avec la faute, puis Mbida, mènent la danse en début de rencontre (4-6, 2e , puis 4-8, 3e ). La foudre s’abat ensuite sur les onzièmes du championnat. Les Griesois, si maladroits à trois points lors de leurs dernières sorties à domicile, leur passent un 9-0.

“Zengo” impérial

Chef d’orchestre de l’opération, le capitaine des Verts Zengotitabengoa (3/3 à longue distance dans ce premier acte) trouve dans ses compatriotes Blanco, opportuniste voleur de ballons, et Franch, à la distribution, de précieux alliés. Fos ne suit pas le rythme (18-13, 7e , 28-19, 10e ).

Diabate et ses partenaires répondent principalement par des percées individuelles. En face, la balle circule mais le BCGO ne passe pas la surmultipliée, à l’image de cette séquence infructueuse de quatre rebonds offensifs de rang (35-26, 13e ). “Zengo” a beau tenir la baraque (17 points à la pause), il ne peut empêcher l’enlisement progressif de ses coéquipiers. À coups de balles perdues et de choix précipités, Gries connait son habituel trou d’air.

Hergott égalise (39-39, 17e ). Massa et Walker donnent un ultime coup de reins avant la mi-temps (42-48, 20e ).

Les Alsaciens, qui n’ont pas encore gagné sur leur parquet en 2020 (trois défaites), retrouvent quelques automatismes et défendent plus haut. Abouo et Walker, auteur de gros shoots, se chargent alors de calmer leurs ardeurs (50-58, 23e ).

Ludovic Pouillart exige plus de courses de ses joueurs, mais Fos réussit à canaliser les velléités griesoises en les forçant à jouer sur demi-terrain. Un contre de Dinal, deux fulgurances de Franch plus tard, le BCGO s’est rebiffé (61-62, 26e ). “Zengo” redonne la main aux Verts avec un trois points inscrit juste après un temps mort visiteur (64-62, 27e ). Les deux équipes se rendent alors les coups dans une fin de match où, logiquement, les débats se tendent (74-70, 30e ).

Le score avance peu, et Fos reste en embuscade (79-76, 34e ). Déjà dans la pénalité, les visiteurs commencent pourtant à voir l’étau se resserrer lentement, surtout lorsque Mvouika électrise le public après un tir primé (86-78, 37e ). “Zengo” en remet une couche dans la foulée (89-78, 37e ). Gbetkom se charge de plier l’affaire, servi par un Mvouika déjà transcendé pour sa première apparition sous le maillot vert (94-78, 38e ). Le BCGO complètement euphorique dépasse même les 100 unités pour la deuxième fois de la saison.

Une neuvième victoire en championnat, la première à domicile en 2020 et une énorme prestation du capitaine Zengotitabengoa (30 points). Que ça fait du bien !

BCGO 105 FOS-SUR-MER 84 Quart-temps : 28-19, 14-29, 32-22, 31-14. Espace Sports la Forêt. 1 000 spectateurs environ. Arbitres : MM. Deman, Boury, Mora. BC GRIES-OBERHOFFEN  : 39 paniers sur 72 tirs, dont 10 sur 25 à 3 points, 17 LF sur 21, 26 passes décisives, 41 rebonds, dont 14 offensifs, 9 interceptions, 12 balles perdues, 10 fautes. Flosse, Thalien 3, Gbetkom 11, Zengotitabengoa 30, Mvouika 11, Cingala-Mata 2, Blanco 8, Cassier 8, Dinal 14, Franch 18. FOS-SUR-MER  : 36 panier ssur 69 tirs, dont 7 sur 21 à 3 points, 5 LF sur 7, 16 passes décisives, 26 rebonds, dont 7 offensifs, 5 interceptions, 12 balles perdues, 21 fautes. Diabate 13, Abouo 16, Hernandez, Mbida 19, Walker 14, Choquet 2, Hergott 5, Massa 10, Hachad 5.

 

Nos partenaires majeurs