Une première à l’extérieur !

dimanche 26 janvier 2020

Pro B

PRO B | Nantes – BCGO (73-75)

Menés de 22 points, les Verts sont revenus de loin pour dominer des Nantais malades. Un premier succès à l’extérieur de la saison.

Les Alsaciens sont donc revenus de loin après une entame catastrophique. Enchaînant pertes de balles, lay-ups manqués, tirs contrés, sans adresse ni à trois points (0/6) ni aux lancers francs (1/6), quand la défense, elle, était amorphe, le premier quart du BCGO fut un long calvaire (12-0, 3e  ; 24-7, 10e ).

À l’image des évaluations : 39 à… -2 après dix minutes ! Puis Gries s’est mis à défendre et a retrouvé son rythme. A contrario, les Nantais, eux, perdaient leur réussite et se frustraient. Et à la faveur d’un 18-2 (30-8, 12e  ; 32-26, 19e ) porté par Dinal (8 pts) et Franch (10 pts), les visiteurs revenaient du nulle part à la pause. Si le débours était encore non-négligeable (37-28), c’était un moindre mal. Contre une Hermine marquant le pas après un début de saison tonitruant, les hommes de Pouillart allaient ainsi poursuivre leur redressement. Le collectif alsacien s’exprimait pleinement derrière un Zengotitabengoa efficace (11 pts dans le 3e quart) et, inespéré en début de match, le BCGO prenait les devants à la 26e (40-41 ; 50-56, 30e ).

Dès lors, le duel se tendait, les Nantais, nerveux et fautés, se réveillant malgré tout dans un match où les arbitres avaient du mal à tenir les débats, les anti-sportives s’enchaînant (65-65, 36e ). Le money-time se jouait sous tension. Les Nantais prenaient une courte avance mais Blanco, encore fanny après 38 minutes, par deux tirs primées, ramenait les siens (71-73, 39e ). Smith égalisait avant qu’en bon capitaine, Zengotitabengoa, d’une claquette sur le 14e rebond offensif, n’offre la première victoire de Gries à l’extérieur. Car Smith, ensuite, manquait la balle de prolongation. Les Alsaciens pouvaient exulter. Ils reviennent de loin. « Ouf ! On n’est plus puceau à l’extérieur, en rigole Ludovic Pouillart. On s’en sort bien à la pause alors qu’on était pitoyable offensivement. C’est une vraie victoire d’équipe ce soir. »

 

Nos partenaires majeurs