PRO B | Gries avec la manière

mercredi 24 avril 2019

Revue de presse

Pro B - 28e journée : Saint-Chamond – BC Gries-Oberhoffen (85-98)

Gries s’est repris après son revers domestique contre Denain en s’imposant, hier, à Saint-Chamond (85-98).

Les Saint-Chamonais avaient à cœur de se racheter de la défaite à Nancy. Trop sans doute. Jamais vraiment maîtres de leurs émotions, les joueurs d’Alain Thinet ont complètement subi le jeu d’une équipe de Gries qui a su imposer son tempo pour dominer la partie de bout en bout.

Tout avait déjà bien mal démarré pour des joueurs ligériens visiblement nerveux. Cumulant les maladresses entre dunk raté, balles perdues et tirs manqués, ils se laissent surtout entraîner dans un rythme enlevé favorable aux Alsaciens.

Dans ce contexte, Yates va s’avérer un poison intenable dans la raquette. L’intérieur américain contribue à la bonne tenue d’une équipe visiteuse qui domine les débats pour prendre 11 points d’avance dès la fin du premier quart (14-25).

Alain Thinet a beau alterner les rotations, les Saint-Chamonais déjouent et se laissent déborder en attaque dans le second quart. Forcada et Zengotitabengoa enfoncent le clou à 3 points pour porter un avantage qui culmine à 17 points (24-41). Dans ce marasme, Guichard (16 points, sur les deux premiers quarts) tente de sonner la révolte. Mais Gries fait valoir à nouveau son adresse derrière la ligne bonifiée pour garder le match en main à la mi-temps (39-53).

Insolents d’adresse

La reprise ne semble pas devoir changer la donne avec une équipe visiteuse qui continue d’imposer son tempo pour reprendre 17 points d’avance (49-66, 25e ’). Ben Romdhane de retour à la compétition impulse pourtant une réaction saint-chamonaise. Plus incisifs en défense, les locaux raniment l’espoir dans la halle Boulloche, tandis qu’un panier bonifié de Hergott ramène le SCBVG à sept longueurs (66-73).

Mais les visiteurs restent insolents d’adresse à trois points (12 sur 24 hier). Siegwarth, puis Rigaux au buzzer du troisième quart, signent deux primés assassins qui remettent Gries au-delà des 10 points à l’entame de l’ultime période (68-82). Cette dernière ne changera pas le scénario du match. Les Saint-Chamonais tentent bien de se battre jusqu’au bout mais le cœur n’y est plus. En échec aux lancers (15 sur 24), ils ne peuvent enrayer l’euphorie d’une formation alsacienne qui poursuit son récital pour enfoncer Saint-Chamond un peu plus dans la morosité (85-98).

 

Nos partenaires majeurs